«  Y  EN  A  MARRE  »

Ca piaffe d’impatience…

Le bal des faux culs commencent à s’organiser et l’orchestre des pleureuses peaufines ses gammes.

Les concurrents à la Présidentielle s'affichent  de manière officielle. Après Jacques Lang, Dominique Strauss-Kahn, et dans la foulée Laurent Fabius, pour ne pas être de reste.

On attend plus de savoir si Mme Guigou et la Fille Delors font venir faire la parité des candidats avec Mme Ségolène Royale.

Je crois que cette dernière s'est mise en observation et qu'elle laissera les trois Lurons s'égosiller quelques temps et vider une partie de leur sac pour revenir leur picorer l’échine.

Messieurs Lang et Strauss-Kahn semblent, pour l’instant, faire bonne figure. Mais pour le Fafa, la royaliste républicaine ne lui sied pas du tout. Et il le claironne.

Dans le fond il serait assez plaisant qu'elle soit plébiscitée par les socialistes de manière à mettre sur le déclin les vieux barbons qui ne font que se répéter depuis des lustres. Et peut-être de mettre un terme à ce système d’appareil politique.

Il semble qu'elle acquiert une nouvelle lecture des réalités avec le recul qu'elle prend dans l'optique du "trône" suprême. Quoi de plus légitime pour une personne "Royale" de gauche.

Une autre question, François Hollande accepterait-il de s’appeler M. Royale et d’être le M. Loyal de sa dame. Suspense..  à moins qu’il ne se présente lui aussi.

Quel joyeux bazar en perspective, car il m’étonnerait que tout le monde s’aligne sur une primaire.

Fallait s’y attendre, depuis le temps qu’il s’est mis le c.. entre deux chaises, de voir  François Bayrou tenter de faire son coup d’éclat au moment opportun. Lui qui, depuis des mois, n'a cessé de taper sur la droite dans laquelle il restait a choisi un passage au milieu du guet pour matraquer ses anciens acolytes de l’UMP.

Il annonce son attention se prononcer contre le vote de confiance au gouvernement et en même temps il en profite de se proclamer officiellement chef de liste pour une candidature de l’UDF à la présidentielle.

Il serait étonnant que beaucoup de l’UDF le suive dans ce suicide annoncé, car certains vont penser aux élections cantonales et aux accords passés avec l’UMP.

Bien qu’il n’ait trompé personne,et pour au moins sauver les apparences, il aurait été plus honnête de déclarer bien avant officiellement qu'il ne se considérait plus à droite mais carrément au centre. Bien calé entre la gauche et la droite.

Il n'attendait qu'une occasion pour faire son "cacou" en annonçant solennellement une décision que tout le monde connaissait avant qu'il ouvre la bouche.

Espérait-il récupérer les déçus de l'UMP ?.

Son côté arriviste donne un peu la nausée. 

A savoir si pour lui ce n’est pas le début de la fin et Il va y laisser ses économies.. Déjà que le bon dieu avait dû le visiter pour qu’il ait eu tout juste 5% aux dernières élections pour récupérer sa mise. Au poker faut savoir ne pas trop tenter sa chance.

Seul les guignols vont le regretter car c’était un bon client  Allez savoir, il paraît que les neuneus des guignols sont veinards. Rappelez-vous  le cas de Zorro et de son boulot pour etc.

A l’UMP, ils sont tellement occupés à s’étriper pour s’éliminer, que chez eux les primaires vont se faire au sabre et avant l’heure.

Marre aussi des barbons de ce côté là. Il y en a quelques uns qu’on ne reverra pas (touchons du bois), tel le vendeur de pastis, le négociant en café et quelques autres arthritique. Mais y en a un qui va être difficile de déboulonner de son perchoir à l’Assemblée.

Celui-la il sent la naphtaline à des kilomètres. Il est capable, comme son père, de recréer une panique générale pour un imaginaire sauvetage de la France afin de pouvoir encore prôner des idées un peu sectaires et dépassées. Il nous recréerait bien un SAC, une télé encadrée, une presse archi contrôlée avec une Marseillaise à tous les étages de la vie sociale.

Entre les coincés d’un côté et les permissifs de l’autre, arrivera t’on un jour à les faire se rejoindre, comme en Allemagne, pour gouverner de manière un peu plus harmonieuse et d’abord dans l’intérêt de tous avant le leur..

Dans les extrêmes, on n’aura pas de surprises, on reprend les même et on recommence.

Après le vote de confiance et l’affaire clearstream dont les gens en grande majorité ont l’air de s’en foutre royalement , la presse va certainement se diriger  vers les attaques de postulant à postulant aux présidentielles.

Un petit mot par ci et un autre par la, histoire de faire monter la pression.

A gauche on s’est bien amusé et gloser  la droite et couper tout et rien en quatre, lorsque ça va démarrer de leur côté, ça ne va pas être triste non plus.

En deçà du triste spectacle qu’ils donnent et donneront encore, ces politiques pensent-ils un peu aux intérêts de la France avant les leur.

Faudrait peut-être se remuer pour qu’on envisage  un remaniement de la Constitution et des procédures rétablies dans l’esprit à l’Assemblée, si elle aussi veut redevenir crédible.

Pour être représentative du peuple, faudrait revenir à une proportionnelle relative.

Cette bipolarité gauche droite à l’assemblée est devenue une guerre de tranchées des partis, qui sclérose, par des contournements aux règles,  la bonne marche de la démocratie par laquelle le peuple devrait pouvoir s’exprimer.

On attend de la presse qu’elle soit plus constructive que polémique dans ses analyses et ne s’appesantisse pas lourdement sur des sujets mercantiles pour leurs finances. Le monde : plus 40% pour l’affaire clearstream distillée à petites doses pour faire monter la sauce et engranger les recettes. 

A vos pronostics.

Mais comme le dit quelqu’un dans le poste.…..vous savez ce que j’en dis…… ce n’est  juste que mon avis.

A vos commentaires et bonne journée à tous.

Le Mistigri.

(Des textes de ce blog sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être reproduits sans citer son nom, ainsi que celui de ceux qui y sont mentionnés. Merci.)