« «  Y EN A MARRE  » »

!

Nous revoilà dans le dictat du bolchevisme.

On pouvait espérer que ces pratiques du passé s’en étaient allées avec la suppression du mur de Berlin.. que nenni.. !

Retour à 1870 et le mur des Fédérés.. les noirs (anarchistes) de BESANCENOT, maintenant les rouges de MELANCHON (l’arlequin de la politique),  et les sbires plus rouges que rouges de la CGT  veulent dicter leur loi.

On  nous rejoue Gervaise.. et la guerre des corons.. et même celles des boutons avec les mômes boutonneux de nos collèges et lycées.

Pourquoi pas les maternelles brandissant leurs sucettes pour qu’on prenne leurs annuités de couches-culotte dans la comptabilité de leurs annuités ?.

La chient-lit est dans la rue. !

Les élections  démocratiques en France n’ont plus de légitimité.

La gauche ne cessant d’en appeler à la démocratique nie le vote républicain et veut le mettre hors-la loi dans la mesure où celui-ci dessert ses intérêts idéologiques.

Elle applique une politique du pourrissement en bloquant le fonctionnement démocratique des institutions.

En usant de la désinformation voir de l’intox à outrance pour discréditer le pouvoir élu démocratiquement.

En attisant l’opinion et faire descendre dans la rue, quitte à mettre le pays à genoux, en employant les moyens les plus bas pour accéder au pouvoir.

Que le Pays aille mal et que son image soit ridiculisée à l’étranger importe peu à ces assoiffés du pouvoir.

Si au moins ils avaient des solutions tenant la route.. trop nuls..  juste bons à détruire.

Le non-respect de la liberté de l’autre dans l’application des blocages illégaux,  ne cherchant que l’épreuve de force.

Mais le pire est accompli par l’instrumentalisme de la jeunesse.

Une honte à ces professeurs qui se permettent de se servir de leurs élèves pour servir une cause politicienne.

Le droit de grève n’est pas le droit d’em….. les autres jusqu’à la gauche

Les masques tombent.. On est dans l’esprit du dictat.

Le FSU, ce syndicat de triste renommée,  anciennement chapeauté par Gérard Ashciéri, surnommé , il semblerait que sa remplaçante Bernadette Groison est aussi une adepte de la marche à pied.

Il est vrai qu’il est plus facile de défiler que d’apprendre à lire et bien écrire à ceux dont ils ont la charge. Avoir des bacheliers en super quota avec des moyennes à 9.80 / 20, il n’y a pas de quoi être fiers à l’E.N. 

A la quantité des profs on préfèrerait la qualité et ce n’est pas avec le leit-motiv des sous.. des sous.. que l’acte de pédagogie ira en s’améliorant si la capacité et la motivation ne sont pas là dans un peu plus des 30% des enseignants.

Quand je pense à quelle < école > étaient les profs il y a trente quarante ans en arrière, on ne voyait pas autant de nuls et de cancres  se présenter au bac..

On était de 44 à 48 par classe et à ma connaissance on n’a pas fait autant d’ignares que maintenant. !

Sujet : Et paf.. dans le pif.. à écouter.. très édifiant sur les déclarations vindicatives des responsables du P.S...

http://www.dailymotion.com/video/xf5k80_fillon-repond-a-la-gauche-

Vous savez ce que j’en dis, ce n’est juste que mon avis..  ainsi que celui de beaucoup d’autres.

A vos commentaires et bonne journée à tous.

Le Mistigri

(Les textes de ce blog sont la propriété de son auteur et ne peuvent être reproduits sans son consentement ou sans citer son nom, ainsi que ceux qui y sont mentionnés. Merci.)