« « Y  EN  A  MARRE » »

Beaucoup d’indignation  ressentie dans cet acte de barbarie. Un écoeurement profond devant cette inhumanité laissant deviner les souffrances endurées.

Je ne suis pas spécialement intéressé par les faits divers, mais lorsqu’ils atteignent ces proportions dans l’ignominie et  avec une telle organisation, on est devant un dérapage de notre société actuelle.

Tout est laminé. L’entendement, la compréhension, les valeurs.

On se pose tous la même question.. dans quelle société vivons-nous.. que réserve-t-elle à nos enfants.

Je ne compatis pas m’exprimer sur ce sujet, car je n’aurais fait que répéter ce que chacun de nous a ressenti et les mêmes questions posées  en son for intérieur.

Ce qui me fait bondir et hurler, c’est la récupération sans vergogne et tous azimuts qui en est fait.

Je n’ai pas voulu regarder le « scoop », qu’a fait un journaliste en allant interviewer  ce sanguinaire en cavale dans son pays d’origine, pour ne pas cautionner moralement ce coup de commerce d’un vendeur de salades. Aucune pudeur d’un charognard qui s’est précipité pour le coup  du siècle.

Est-ce réellement la place d’un pisse-copie à ce niveau de l’enquête.  Mais aussi comment a-t-on pu laisser faire cela. !

Cette presse de m…. n’a toujours pas compris les leçons passées des affaires du petit Grégory, d’Outreau et de tans d’autres où elle est venue chaque fois fausser les cartes. Il ne devrait pas être autorisés de développer sur une affaire avec si peu d’éléments.

A moins de ce boucher les oreilles, il était difficile de ne pas en entendre parler sur les ondes, , d’une petite chaîne qui pensait être monté au firmament des journaleux. Les explications plus que vaseuses de la cette responsable avaient de quoi faire bondir.

Ce rassemblement médiatisé à Paris a été une honte. Chacun y a été de son « clocher » ou de sa paroisse, tirant la couverture pour être en première ligne, en criant au loup plus fort que son voisin.

Evidemment on a  repris les terme et slogans de circonstance anti sémitisme,  anti racisme et autres "ismes" circonstanciels de rigueur.

Pourtant, dans les premières déclarations de la police, il ne paraissait pas que ces actes aient un caractère anti sémite ou racisme, mais seulement le fait de crapules sanguinaires sans plus aucuns repères sociaux.

Ces  ignobles individus ont, semble-t-il, opéré de cette matière sans que chaque fois la victime fût juive, soit deux fois sur quatre pour 6 méfaits similaires connus à ce jour.  Leurs critères étaient davantage ceux de possibilités d’enrichissement  crapuleux que toute autre considération. Leur bêtise de croire qu’un juif était plus intéressant pour ce genre d’opération dénote, a priori, un raisonnement de primaire, pas forcément une pensée raciste.

Le fait que la victime soit juive, et en France, l’amalgame était aisé que certains n’ont pas manqué de faire. Et en avant la cavalerie clairon en tête pour  rameuter tous les démagos trop content de venir se faire voire avec des mines contrites de circonstances.

Devant c’est afflux de commisérations calculées, il semble qu’une association représentative se soit retirée de cette manifestation. Ce qui dénote une certaine gêne devant tant d’empressement.

A voir toutes ces délégations, de tous les bords, qui se voulaient plus juives que les représentants juifs légitimes, cela donnait un bien triste spectacle. Le pauvre  Ilan n’en aurait certainement pas demandé tant. Sa propre communauté, défilant seule dans sa dignité, lui aurait certainement suffit, ainsi qu’à beaucoup de ceux qui ont assisté à cela de chez eux.

Mais l’infect de ces multiples délégations l’a été par un représentant de SOS racisme qui se permettait de se mettre en avant avec un comportement agressif.

Cet énergumène, s’était attribué le monopole de la représentation des gens indignés et de décider ceux qui devaient l’être ou ne pas l’être. De quel droit se permettait-il d’interdire à certaines formations politiques d’être présentes par rapport à d’autres. Bel exemple de discrimination pour justement dénoncer celle-ci. On marche sur la tête.

Peut-être voulait-il noyer le poisson. Car la représentativité de ce mouvement, qu’il incarnait, il me semble que le responsable indiqué des actes de barbarie, était communautairement plus proche de lui que de partis de droite français.

Que faisait ici des membres du gouvernement, pourquoi se sont-ils prêtés  à  cette mise en scène, alors qu’il y a un porte-parole au gouvernement qui aurait été suffisamment représentatif.

Le gouvernement est-il aux ordres de quelque communauté soit-elle. ?.

Cessons de donner de la profondeur à des actes de voyous. Ne faisons pas mousser la réaction anti sémite à la moindre occasion.

Je ne veux pas parler de mascarade par respect pour la victime et sa famille, mais franchement à vouloir trop en faire, ça fini par déborder. Et attention, à force de trop crier au loup, un jour nous risquerons de vraiment le revoir.

Nombreux sont les français qui n’ont pas défilés mais qui, au plus profond d’eux-mêmes, sont solidaires avec la peine de cette famille devant tant d’horreurs et unanimement solidaires  contre ce barbarisme. Comment pourrait-il en être autrement.

Mais de grâce, arrêtons de faire croire, qu’en France, il y a plus qu’ailleurs, des sentiments de racismes ou d’anti sémitisme. Aucune société n’est parfaite. Il faut garder l’œil ouvert, mais cela ne doit pas être, pour certain, une occasion d’opportunité de booster son fond de commerce et de montrer du doigt à la moindre occasion.

Si chaque fois que l’on crache sur la France et les français « de souche », on devait faire des manifs, on passerait beaucoup de temps à voyager dans les rues de Paris.

Il faut à chacun raison garder et employer, pour tous, la même mesure pour faire le poids équitable. Nous aussi, « Français de souche » on en a marre d’être montrés du doigt. 

Mais comme le dit quelqu’un dans le poste.…..vous savez ce que j’en dis…… ce n’est  juste que mon avis.

Le Mistigri.

A vos commentaires et bonne journée à tous.

(Tous les textes de ce blog sont la propriété de l'auteur et ne peuvent être reproduits sans citer son nom. Merci.)